Elagage, le faire soi même ou payer un professionnel ?

Au cours de leur pousse, les arbres deviennent envahissants et nuisibles pour la sécurité de votre demeure ou de celui du voisin. Il est donc nécessaire de leur ôter quelques branches pour la sûreté de chacun en ayant recours à l’élagage.

À part la tranquillité d’esprit, cette technique de coupe particulière permet aussi aux plantes de s’épanouir pleinement tout en décorant le jardin.

L’ébranchage ne se fait pas de manière aléatoire, la santé du végétal en dépend. Il faut prendre en compte un certain nombre de facteurs pour l’effectuer.

Si votre bâtiment est construit sur un endroit spécifique, à proximité d’une ligne haute tension par exemple, l’élagage de vos arbres est soumis à des réglementations à suivre à la lettre.

La question se pose donc s’il vous faut ou non faire appel à un professionnel pour couper les rameaux de vos plantes.​

Respecter la croissance de l’arbre​

Coupez les branches oui, mais pour un meilleur résultat il est capital de connaître la croissance de l’arbre.

Généralement, un jeune plant pousse en hauteur pendant une dizaine d’années. Donc les rameaux doivent être sectionnés latéralement et très peu sur la longueur si on veut contrôler sa hauteur pendant cette période.

Ensuite pour avoir de l’ombre, une fois que l’arbre est adulte il faut couper sur la longueur de manière à faire pousser les branches latérales.​

Quand élaguer ?​

Lorsque l’arbre a moins de 10 ans, un élagage tous les deux ans est nécessaire pour contrôler sa pousse dès son jeune âge. Entre 10 et 20 ans, un ébranchage tous les 4 ou 5 ans suffit.

Une plante vieille de plus de 20 ans a besoins de recourir à cette technique tous les 10 ans. L’automne est la période parfaite pour un élagage réussi puisque l’arbre est au repos et les feuilles commencent à tomber et vous apercevez nettement les branches.

Cependant, certains professionnels pratiquent la coupe à la fin du printemps pour une cicatrisation rapide de la plante.​

Suivre les bonnes méthodes​

Pour élaguer un arbre en suivant la règle de l’art, il faut commencer par repérer les drageons avant de couper la branche à proximité de leurs points d’insertion. Ensuite, il faut faire en sorte que la lumière pénètre de part et d’autre de l’arbre en éliminant les branches encombrantes qui empêchent l’aération de la couronne. Il ne faut pas hésiter à supprimer les branches mortes et dangereuses, pour assurer la sécurité de tous. Pour appréhender la technique je vous recommande la vidéo ci dessous qui montre comment redessiner la forme des arbres dans votre jardin.​

​Professionnel ou soi-même ?

Vous pouvez vous occuper de l’esthétisme de votre jardin sans l’aide d’un professionnel pour donner de l’harmonie à votre arbre. Pour cela, il vous suffit de vous débarrasser des branches mortes pour restructurer et alléger les ramures. Cette opération d’entretien peut être effectuée régulièrement pour redonner une silhouette aux arbres et arbustes d’ornements.

Cependant, il est recommandé d’avoir recours aux services d’un professionnel pour les grandes interventions, pour une question de sécurité. En effet, le professionnel maîtrise les gestes et les dispositifs nécessaires pour couper les branches en hauteur d’un arbre imposant. Il sait comment les attacher et il est accompagné d’un assistant pour éviter les chutes.​

Utiliser les outils adéquats​

Si vous comptez effectuer vous-même le recépage des ramures de vos arbres, il vous faut un sécateur pour couper les petites brindilles. Pour les branchettes de tailles moyennes, entre 35 à 40 mm, vous devez utiliser un sécateur ou une tronçonneuse si les branches sont trop grosses.

Ces matériels sont souvent pourvus de manches télescopiques qui permettent de travailler sur le sol en évitant de grimper sur l’arbre. Les tronçonneuses sont de mises pour les branches de gros diamètre, qui mesurent plus de 50 mm.

La manipulation de cet outil nécessite un savoir-faire, c'est pourquoi il est utilisé par les élagueurs professionnels. Selon la hauteur de votre arbuste, vous aurez besoin d’une échelle ou d’un escabeau.​

Quelques astuces​

Après avoir coupé les branches de votre arbre, n’oubliez pas de l’asperger de produit répresseurs de croissances pour ralentir l’apparition des nouveaux bourgeons. Pour avoir une plante en pleine forme, utilisez des produits cicatrisants qui évitent la prolifération des maladies. Le goudron de Norvège est plus connu dans ce domaine. Vous pouvez passer votre commande en ligne sur Amazon.

Réutiliser le bois coupé​

Après l’élagage, vous pouvez vous servir des branches pour le chauffage en saison froide. Il faut les mettre à l’abri de l’humidité pour qu’elles soient tout de suite utilisables.

Quant aux brindilles, elles seront transformées en paillage pour recouvrir le sol du jardin en le préservant du gel pour une meilleure pousse des plantes après l’hiver. Pour cela, vous aurez besoin d’un broyeur.​

Un mot sur le règlement​

Si votre maison est traversée par une ligne électrique, vous devez adresser une demande écrite auprès d’ERDF avant d'effectuer un travail d’élagage.

Ensuite, un responsable analyse les risques et vous informe sur les mesures de sécurité à prendre en compte. Il donnera ensuite la liste des entreprises spécialisées pour confier le travail à un professionnel de l’ébranchage. Cette opération est toujours à votre charge, vous ne serez pas subventionné. Si votre arbre endommage les lignes électriques, ERDF engagera des poursuites à votre encontre et vous demande un dédommagement qui peut coûter jusqu’à 6 000 euros.​

Les distances de proximité​

Votre plante ne doit pas dépasser 2 m de haut, et doit être plantée à deux mètres d’un poteau de lignes de basse tension dont les fils sont nus. Pour les lignes hautes tensions, la hauteur de l’arbre ne doit pas dépasser 4 m et ses branches doivent être éloignées à plus de 5 m de distances du poteau.

Pour connaître votre responsabilité en cas de dégâts, il est préférable de discuter avec votre assureur et surtout de respecter les distances. Pour en savoir plus sur les normes, je vous recommande de visiter cette page. En ceux qui concernent le voisinage, vous êtes tenus de couper les branches qui dépassent votre terrain qu’elles soient nuisibles ou non pour vos voisins. En effet en cas de préjudices, vous devez l’indemniser.​

Que retenir ?​

Vous pouvez effectuer vous-même votre élagage si les opérations sont assez légères. Dans ce cas, essayez de respecter la croissance de l’arbre et lui apporter les soins adéquats pour préserver la santé de votre plante.

Utilisez toujours les outils appropriés pour votre sécurité et pour simplifier vos tâches.

Par contre, n’hésitez pas à faire appel à un élagueur professionnel pour les ébranchages difficiles. Outre la connaissance des règlements en vigueur, ils seront aptes à protéger vos biens contre les chutes éventuelles​

Sylvain
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments